Côté rêves

Pas plus pomme que poire
Pas plus ying que yang
Il existe un côté entre cour et jardin
où l’âme vole et emporte bien loin.
Pas plus blanc que noir
Pas plus vin rouge que vin blanc
Il existe un moment entre le soir et le matin
où l’être danse et ne se soucie de rien
où la fleur s’apprivoise
où les rêves brillent dorés
où les cauchemars se cachent
où le vent s’incline pour effacer.
Pas plus Jekyll que Hyde
Pas plus pêche que bourdon
Côté rêves
Côté trêves
Faire la paix avec soi-même
Imaginer et puis…oser.

Toile 80 X 100

Des rêves à bout de bras

On s’y accroche…
Quitte à perdre pieds,
quitte à ne plus toucher terre,
quitte à se retourner !
On les déplace avec soi…
Lourde charge…
Si changeante,
si glissante,
si indispensable !
Tel l’enfant que l’on porte en son cœur,
on les porte à bout de bras,
quel que soit le moment,
quel que soit l’heure,
nos rêves si chers à notre âme,
nos rêves pour qui l’on se bat,
dans la joie et la douleur…

Triptyque 60 X 50
Technique mixte

La ville en rose

Tout t’agresse, tout te blesse
en cette ville grise qui se noie sous la pluie.
Tu tends le dos, tu te protèges
et te débats avec ton parapluie.
Malgré cela, on t’apprivoise,
petit maillon sagement glissé
dans la solide chaîne d’acier.
Tu t’offres cependant des pauses
bien apaisantes à ton âme.
La vie en rose te va si bien,
c’est ta couleur, t’en souviens-tu ?

Triptyque 90 X 150
Technique mixte

D’une libellule à l’autre

Elle t’attendait sans bruit au pied des eaux dormantes,
surgissant de la nuit parmi d’autres volantes.
La libellule, qui te sort de ta bulle et te fait voyager.
La libellule, comme une funambule, tu t’y es collée.
Une seule paire d’ailes, regarde la planer !
Toi qui n’as pas d’ailes, tu te sens élevée…
…Vers le haut, vers l’ailleurs…
…Vers le beau, vers le meilleur !
Comment peux-tu voler toi qui ne peux que marcher ?
Comment peux-tu glisser au dessus des rouges vallées ?
As-tu seulement pensé, d’une libellule à l’autre,
qu’elles te portaient entre elles ?
Et as-tu remarqué, d’une dune à l’autre,
que cette autre paire d’ailes, elles te l’avaient donnée ?
Il pousse autour de toi, des voiles magnifiques.
Chrysalide de soie, tu te découvres magique.
De ta lumière, de ta foi, est né un être unique.
D’une libellule à l’autre, on t’aperçoit parfois.
D’une libellule à l’autre, tu découvres ton âme…
…et souvent on s’y noie…

Triptyque 180 X 60
Technique mixte